Claque du jour

Mon sang a reflué de mes bras en lisant ceci chez mathowie :

Elliott Smith killed himself today.

Fuckit. Réminiscence d’un certain début de mois de juin 1997, où j’apprends qu’un p’tit gars plein d’avenir a disparu… Rhâh, pourquoi pas un autre, un qui ne touche pas ? Pourquoi pas l’autocar de la StarAc’ du haut d’un pont ? Pourquoi pas Lenny Kravitz au fond d’une baie ?
Pourquoi toujours les meilleurs ? Pourquoi les nuls vivent-ils vieux ? Pourquoi ceux qu’on aime se brûlent-ils ?
Grmbl.

21 juin

Perso je n’y participerai pas (invitation de mariage oblige). Ca m’emmerde bien, mais que voulez-vous…
Mon groupe se débrouillera donc sans bassiste… ou peut-être en faisant appel au guitariste de Scarecrow qui me remplacera au pied levé (ou pas). Les deux groupes joueront l’un après l’autre (et feront probablement des boeufs) devant la Cambridge Tavern, avenue de Wagram, samedi à partir de 19h. J’espère pour eux qu’il ne pleuvera pas. Non, mon groupe n’a pas de site (ni même de nom, pour tout vous dire), mais joue du rock alternatif (compos) et des reprises standards… Scarecrow, de leur coté, font des compos trip-rock (mélange trip-hop/alt-rock, quoi…). GO SEE THEM !

Un autre ami, Sourya avec ses Music Imposters, jouera pas loin : le bar Le Dada (ou « Chez Dada » ?), près de la FNAC des Ternes, dans les mêmes eaux.

Enfin, pour les bloggeux qui lisent : blogue ta musique! =)

Croque

Jason Kottke a créé une chanson sur le croque-monsieur:

Croque Monsieur, Croque Monsieur
uh huh huh, Croque Monsieur
(repeat)

Peu après, sa compagne Meg Hourihan trouvait la version féminine:

Croque Madame, Croque Madame
Avec un œuf sur le pain
(repeat)

Le problème, c’est qu’il est encore impossible d’entendre la chose (à moins qu’ils ne nous fasse un audioblog quelque part). Donc, pour le moment, j’en suis réduit à croire qu’il fredonnent ces « chansons » sur le même air que « confiture Bonne Maman, c’est toi que j’aimeuh tant ».

Triste vie, non ?