Je suis gentil

Une camarade de ma formation revient après un mois (voire plus) passé à ne pas venir en cours. Deux semaines avant le jury final.
– Euh, dites, le prof m’a dit que vous étiez le groupe le plus petit, est-ce que je peux vous aider ?
– Euh, bah, je sais pas, tu pourrais faire des textures, je sais pas, moi j’ai rien contre, ‘faut demander aux deux autres.
(acceptée. plus tard, quand on se rend compte qu’il n’y a pas franchement de textures à faire pour le moment)
– Euh, bah, tiens, tu pourrais faire cette animation, là, c’est pas trop compliqué et ça peut te remettre dans le bain.
(plus tard, quand elle découvre finalement qu’elle n’arrive à rien)
– Euh bah, je sais pas, tu pourrais faire le son par-dessus la vidéo de test qu’on a déjà fait, ça nous aiderai bien.
(pfiouu).

Un scooter s’arrête devant moi tandis que je suis en route pour le concert de Björk à Bercy (more about that later).
– Bonjour, vous êtes du quartier ?
– Pas du tout, non.
(air déconfit du motard)
…mais si vous voulez j’ai un plan de Paris, dis-je en enlevant mon sac et en commançant à fouiller dedans pour le dit plan.
– Non, non, je ne sais pas où je suis, c’est tout.

Je n’y peux rien, je suis comme ça. Et je ne vois aucune raison valable de devenir méchant.

Laisser un commentaire