Grippe aviaire

Il y a quelques mois, on craignait que la grippe aviaire puisse bien nous faire une pandémie plus vite qu’on ne le pense.
Nous y voilà :

Les experts estiment que, si cette mutation permettant la transmission d’homme à homme du virus H5N1 a déjà eu lieu, une épidémie mondiale serait non seulement inévitable mais serait à prévoir dans les prochains mois, alors qu’aucun vaccin n’est encore prêt et que les stocks d’antibiotiques sont insuffisants.

Vous avez une bonne mutuelle ?

3 réflexions au sujet de « Grippe aviaire »

  1. Hello,
    L’arrivée du printemps et le CPE nous détournent du sujet.

    Pour autant l’OMS reste vigilante. Nous sommes toujours en phase 3 de l’alerte, le stade pré-pandémique.

    On aurait tort de prendre à la légère le phénomène d’autant que la période d’incubation peut nous révéler, plus tard, une très désagréable surprise.

    Pensons aux vacances pendant que le virus prends des forces. Son objectif est de vivre, par tous les moyens, y compris à nos dépends.

    Les vaccins « trouvés » pour l’homme sont complétement bidons car on ne sait pas encore à quoi va ressembler le futur virus.
    L’industrie pharma a pour habitude louable d’étudier de nombreuses années un virus avant d’en faire un vaccin, c’est à dire un virus sans danger.

    Ici, nous avons affaire à de la manipulation digne de l’apprenti sorcier.

    Dans le cas présent, nous n’avons aucun recul puisque ce virus mutant n’existe pas encore.

    Un site bien renseigné auprès de l’OMS, de l’AFSSA ainsi que d’autres sources fiables et officielles nous instruit sur les risques de la pandémie de grippe aviaire :
    http://www.grippe-aviaire-infos.com

  2. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) annonce jeudi 1er juin que la grippe aviaire a fait un mort tous les deux jours et demi en Indonésie au mois de mai. Les organisations internationales présentes dans le pays se plaignent des obstacles posés par l’administration du pays dans la lutte contre le virus.
    A quand les vraies prises de courage !

  3. Une équipe de chercheurs chinois a annoncé, hier, avoir testé avec succès des vaccins contre le virus H5N1, responsable de la grippe aviaire. Les vaccins se sont révélés efficaces à des doses d’antigène faibles, ce qui permettrait une production plus massive et plus rapide qu’avec des doses élevées.
    http://www.fep.com/fleurs/

Laisser un commentaire