Politique du positif

Mise à jour dimanche à 17h51 : a voté. Politique du moins pire…

Je n’aime pas parler politique. C’est comme la religion, le salaire ou les pratiques sexuelles, ça créé toujours des dissensions.

Mais le fait est que depuis quelques jours, mes différents contacts mails m’inondent de spams politiques. Plus précisément, de spams anti-Sarko.

Alors OK, très bien, livre de Serge Portelli apparemment censuré, affiche « tout devient possible » revue et corrigée, vidéos sur Dailymotion en-veux-tu-en-voilà, biographie bien négative, sites dédiés

OK, super, vous avez bien justifié le fait qu’il n’est pas tout blanc, bravo, bien.

Maintenant, moi je préfère le positif dans la vie. Je n’aime pas voter contre, je préfère voter pour (et pour ceux qui se posent la question, j’avais voté Chirac au premier tour en 2002). Et jusqu’ici, personne ne m’a jamais rien envoyé pour me donner envie de voter pour la candidate. Tout le monde se bouscule au portillon pour meugler « Sarko saimal », mais personne pour dire « Ségo saibien » – ni même « saimieux », hein.

Je sais pas, je ne suis pas chiant hein, juste une bout de programme, une parcelle de compétence, une once d’idées neuves, autre chose que sa rengaine « nous allons discuter avec les partenaires sociaux », ce qui en terme de promesse me porte au Nirvana, cela va sans dire.

Je ne suis pas fan de Sarkozy, tant s’en faut. Je ne le crois pas facho, pas plus que je ne crois que Royal est une conne, mais le simple fait qu’il se soit précipité pour serrer la main de Bush me dérange. Pour autant, malgré les différents débats auxquels j’ai pu avoir accès, pas une fois Royal n’a réussit à me convaincre de voter pour elle, avec ses idées floues et ses vagues promesses (sans compter ses incessantes digressions et réponses à côté), tandis que Sarkozy avait au moins l’avantage d’aller droit au but, et de donner l’impression de savoir ce qu’il allait mettre en place.

Bref, pour le moment, moi c’est vote blanc – et tant pis/mieux si ça favorise Sarkozy, et tant pis si on me dit que c’est inutile, que je me décharge, etc. Convainquez-moi de voter Royal, s’il vous plaît, car je n’aime pas être aussi peu attiré par aucun des candidats. Dites-moi des choses positives sur elle, dites-moi en quoi elle vous fait rêver, en quoi son programme vous redonne confiance. Franchement, envoyez-moi autant de spam pro-ségo que vous le voulez, je suis super open. Je prend tout. Genre, rien que me certifier que DSK fera partie de son gouvernement, ça serait un bon départ.

Mais pitié, assez de la politique « anti », « contre » ou « refus de ». Moi je veux voter motivé, pas dépité.

Je n’aime pas parler politique. Et de fait, ce post disparaitra dès dimanche, après avoir voté – blanc ou Royal, cela dépend de ce je découvre de bon en elle d’ici-là.

6 réflexions au sujet de « Politique du positif »

  1. N’aimant aucun des deux candidats, je vais juste faire un coup de saipamieux.

    Je t’invite donc à regarder de près le bilan régional de Ségolènee, qui en dit plus qu’un long discours.

    – Comment elle a institué un fliquage à faire verdir le petit Nicolas.
    – Comment, au méprix de la loi, elle a supprimé toutes les exhonérations d’impots des entreprises qui embauchaient des gens au CNE (bhouuu les méchantes entreprises qui veulent pas prendre les gens en CDavIe)
    – Comment elle a développé des pratiques clientelistes (notamment en poussant des gens incpables à des postes importants) à faire blémir une démocratie africaine.

    Et j’en oublie.

    Hors sujet, mon bon monsieur 🙂

    -x.

  2. « Les pratiques sexuelles, ça créé toujours des dissensions ». Ah bon ?

    J’adore terminer mes listes par un truc qui n’a rien à voir 😉

    -x.

  3. Trop tard…et merdeuh !!! Bon en tous cas je sais pourquoi j’ai voté contre (cf les images de la place de la bastille sur mon blog et des mieux sur Daily Motion) …j’en dors plus depuis trois nuits, je vais demander un soutien psychologique à Sarkozy parce ses copains les flics ils m’ont traumatisée et en plus ils m’ont fait gerber toute une nuit avec leurs litres de lacrymogènes…

  4. Et au final, pourquoi n’as tu pas effacé le bulletin? As-tu finalement trouvé des choses de bon en elle?

    A part ça, j’adore ton photo maton retraçant ta vie!

Laisser un commentaire