De l’influence d’une semaine de ski sur la couleur de ma peau

La semaine dernière, c’était Tignes-powah, avec ma meilleure moitié et pas un seul morveux français, rapport à l’école qui avait reprit. Us for teh win! En revanche, moult teutons et britons, mais pas assez pour gêner mes glissades habiles en direction de la prochain remontée mécanique.

Donc, bon, qui dit ski, dit « je me rase pour bien cramer de partout ». Et qui dit « je me rase », dit « quelle connerie vais-je bien pouvoir faire avec mes poils avant d’en finir avec eux ? »

Je suis resté assez sobre, en fait, cette fois…

Rasage et bronzage

Conclusion : ma barbe cache un gros menton, apparemment.

Une réflexion sur « De l’influence d’une semaine de ski sur la couleur de ma peau »

  1. Et là, je me rends compte que je ne t’avais jamais vu rasé !! Sympa les vacances alors ? T’as oublié tous tes mauvais souvenirs j’espère !!!

Laisser un commentaire