I Know You… » en passant

I Know You…

It’s a connected world - publié le vendredi 24 août 2007

Deux faits qui n’intéresseront que ceux qui baignent dans la folie Web 2.0 :
J’ai J’eu cette semaine pour première voisine Last.fm nulle autre qu’iJustine. Someone please kill me.
– Le web-comic XKCD a mentionné un livre que je suis justement en train de finir – et je suis un peu de son avis.

Et tant qu’à parler de ‘useless trivia‘ de l’intarweb, sachez que mon récent manque de publication en cet auguste lieu, cumulé à l’abrutissement estival de la masse prolétarienne qu’est Secret Story, ont fait que je ne puis plus me vanter d’être le premier ‘Xavier’ dans Google.fr. J’y travaille, mais la concurrence est rude face à la demande incessante de la plèbe. Panem et circensem…

Samedi, temps pourri… - publié le samedi 24 mars 2007

…cookies !

une assiette de cookies chauds et deux tasses de thé

Le sale temps, on l’aime surtout pour ça.

gros plan sur les cookies

De l’influence d’une semaine de ski sur la couleur de ma peau - publié le jeudi 22 mars 2007

La semaine dernière, c’était Tignes-powah, avec ma meilleure moitié et pas un seul morveux français, rapport à l’école qui avait reprit. Us for teh win! En revanche, moult teutons et britons, mais pas assez pour gêner mes glissades habiles en direction de la prochain remontée mécanique.

Donc, bon, qui dit ski, dit « je me rase pour bien cramer de partout ». Et qui dit « je me rase », dit « quelle connerie vais-je bien pouvoir faire avec mes poils avant d’en finir avec eux ? »

Je suis resté assez sobre, en fait, cette fois…

Rasage et bronzage

Conclusion : ma barbe cache un gros menton, apparemment.

Sur mon chemin - publié le mercredi 7 mars 2007

Un arbre seul au milieu d'un semblant d'île. Morbihan, février 2007.
Un arbre seul au milieu d’un semblant d’île. Morbihan, février 2007.

Détournement de slogan. Métro parisien, mars 2007.
Détournement de slogan. Métro parisien, mars 2007.

Ca traine… - publié le mercredi 27 décembre 2006

Mes brouillons depuis le début de ce blog

Un jour, peut-être, viendrai-je à bout de tous les brouillons qui traînent depuis le lancement de ce blog – parfois seulement en manque d’image, parfois simples ébauches ou juste un titre pour se rappeller que je veux écrire sur le sujet, parfois auto-censure ou article devenu inutile mais conservé par amour du texte… Souvent, un texte très long que je tiens à finir avant d’en finir un autre très long… Un jour, peut-être.

Mais pas aujourd’hui. Pas ce soir. Pas le temps…

Donc joyeuses digestion à tous, et sachons apprécier l’esprit de Noël au XXIème siècle !

Page suivante »

Powered by WordPress