Vaseline

Vous, je ne sais pas, mais perso, dès que je signe un contrat (me liant à une société ricaine ou frankskouzi), j’ai une désagréable odeur de vaseline qui m’entoure. Eurk.
La première fois, c’est quand je suis allé au vidéo-club : « bonjour, je voudrais vous louer cette cassette et vous acheter un abonnement à Bouygues Télécom, siouplé madame ». Bah Bouygues, y’a pas plus connement français comme nom, mais ça m’a quand même fait mal au cul dos de signer le papier…. Vous savez, ce sentiment de vendre son âme, « maintenant mes couilles leur appartiennent… non, je ne suis pas un numéro! ».

Depuis, j’ai accepté le fait que je n’ai plus de couilles. Plus les miennes en tout cas.

Croque

Jason Kottke a créé une chanson sur le croque-monsieur:

Croque Monsieur, Croque Monsieur
uh huh huh, Croque Monsieur
(repeat)

Peu après, sa compagne Meg Hourihan trouvait la version féminine:

Croque Madame, Croque Madame
Avec un œuf sur le pain
(repeat)

Le problème, c’est qu’il est encore impossible d’entendre la chose (à moins qu’ils ne nous fasse un audioblog quelque part). Donc, pour le moment, j’en suis réduit à croire qu’il fredonnent ces « chansons » sur le même air que « confiture Bonne Maman, c’est toi que j’aimeuh tant ».

Triste vie, non ?